actualitesPOLITIQUERevue de presseSOCIETE

Recalée aux parrainages, Mimi Touré dénonce « un processus fallacieux d’élimination »

Recalée aux parrainages, Mimi Touré dénonce "un processus fallacieux d’élimination"

Recalée aux parrainages, Mimi Touré a réagi dans un communiqué en dénonçant notamment « un processus fallacieux d’élimination ». Nous reprenons ci-dessous le communiqué de presse publié par sa coalition, Mimi2024, en date du 4 janvier 2024.

Communiqué

Je dénonce vigoureusement la pratique frauduleuse dont j’ai été victime lors de la vérification des parrainages au niveau du Conseil constitutionnel : le recipissé de dépôt de déclaration de Candidature en date du 25 décembre 2024, signé par Maître Ousmane Dia et portant son cachet de Chef du Greffe du Conseil Constitutionnel indique que notre mandataire national a présenté en support papier et sur clé USB 58.975 parrains (maximum autorisé) répartis sur 14 régions dont Saint-Louis.

Lors de la vérification au Conseil Constitutionnel, ce jeudi 4 janvier 2024, notre mandataire a été informé que toute la région de Saint-Louis ne sera pas incluse dans la vérification alors notre clé USB qui est restée au niveau du greffe du Conseil Constitutionnel. Ceci qui est la preuve manifeste de la manipulation frauduleuse de notre clé USB.

De plus, 10.451 de nos parrains ont été déclarés non identifiés dans le fichier alors qu’ils nous ont, tous après nous avoir parrainés, volontairement remis copie de leur carte d’electeur dont la validité ne souffre d’aucun doute.

Par ailleurs, le Conseil Constitutionnel n’a pas daigné nous dire qui sont ces parrains non identifiés qui pourtant disposent de leur carte d’électeur en bonne et due forme.

Tout ceci constitue une atteinte grave à la crédibilité du processus de contrôle du parrainage encours qui semble être pour ce qui nous concerne un processus fallacieux d’élimination pure et simple de ma candidature.

Je reste plus que jamais déterminée et j’appelle tous les démocrates à se mobiliser contre toutes ces agressions démocratiques du régime finissant de Macky Sall et à éliminer son candidat de la continuité Amadou Ba dès le premier tour de l’élection présidentielle du 25 fevrier 2024.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
slot slot gacor slot gacor maxwin 2024 Situs Slot777 http://lightfootbranding.com/ Slot777 slot slot Slot Gacor Hari Ini https://ikon.bpip.go.id/admin/css/sl-ot/ https://ikon.bpip.go.id/admin/css/sl-ot-4d/